Tout être vivant verra le salut de Dieu. 

Évangile selon saint Luc chapitre 3, verset 6

Comme le peuple attend la venue du Messie et va à la rencontre de Jean Baptiste au bord du Jourdain, Marie attend celui qui doit venir. Elle l’attend depuis bientôt neuf mois. Mystère étonnant et merveilleux que d’attendre un enfant !

Accueillir dans sa chair un petit être nouveau et unique. Sans le voir encore, le laisser prendre de plus en plus de place en nous et dans toute notre vie ; sentir sa présence, se préparer à le rencontrer face à face au jour de sa naissance ; moments merveilleux pour la femme enceinte et particulièrement uniques pour Marie :

celui qu’elle porte en elle, l’univers ne peut le contenir. 

Celui qui pèse seulement quelques centaines de grammes dans son ventre existe de toute éternité.

Celui qui grandit en silence est la Parole éternelle du Père. 

Ce que vit Marie, c’est aussi un peu ce que nous vivons. Par la foi, nous avons entendu la voix de celui qui nous appelait et nous avons ouvert la porte de notre cœur à celui qui frappait. Alors, comme il l’avait promis, il est entré et a fait sa demeure en nous. C’est ce que saint Paul dit avec force aux Corinthiens : « Vous êtes le temple de Dieu et l’Esprit de Dieu habite en vous. »*

Il est donc bien là présent, invisible et silencieux. Sommes-nous attentifs à sa présence discrète, mais réelle ? Savons-nous prendre le temps de goûter cette présence ? 

Et si, plusieurs fois aujourd’hui, nous nous arrêtions quelques instants pour, simplement, prendre conscience que le Christ vit en nous et goûter ce mystère en silence ?


* Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens ch. 3, v. 16.

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

31 commentaires

Rédiger un commentaire

« Merci, grand merci pour ce merveilleux commentaire, oui, je veux ouvrir mon coeur à cette venue remplie de mystères mais bien réélle. Merci de me faire prendre conscience que Jésus vient et qu'il... »

Lire la suite

claudemarie - 06 décembre 2021 - 12:08

« Bonjour. Merci pour cet accompagnement pour le temps de l'Avent.
Une question peut-être un peu ridicule : Je me demande pourquoi St Joseph est souvent représenté sous les traits d'un vieillard *al... »

Lire la suite

Isabelle - 06 décembre 2021 - 10:08

« Merci Soeur Marie-Lys pour ces belles paroles et merci Frère Lionel ! J'ai aussi toujours un chapelet qui me rassure, dans ma poche! »

Lire la suite

Dominique - 06 décembre 2021 - 9:23

« Comme Frère Lionel, j ai un chapelet dans ma poche et dans les moments de stress ou quand je sens que je vais m énerver inutilement, je mets ma main dans ma poche et prends le Chapelet ou bien quel... »

Lire la suite

Dominique - 06 décembre 2021 - 2:52

« "Attendre en silence… qu'il vienne, que je puisse faire sa connaissance, que e puisse le voir, c'est toujours une longue attente" Merci st Marie-Lys »

Lire la suite

Françoise - 05 décembre 2021 - 21:10

« Et si, plusieurs fois aujourd’hui, nous nous arrêtions quelques instants pour, simplement, prendre conscience que le Christ vit en nous et goûter ce mystère en silence ?
Qu’est-ce que l’on en... »

Lire la suite

Patricia - 05 décembre 2021 - 20:39

Cette retraite est possible grâce à vos dons. Merci pour votre générosité !

Chaque jour, un jeune, un frère, une sœur, un laïc, une femme nous raconte comment Marie l’a cueilli ! 

-0:00