Tous mangèrent et furent rassasiés

Évangile selon saint Matthieu ch. 15, v. 37

Encore une ! Encore une famille qui se déchire pour de banales querelles d’héritage. On ne les compte plus, hélas, ces familles qui ne sont plus en paix parce qu’on n’a pas été capable de s’entendre sur qui devait recevoir la vieille commode, qui la ménagère en argent et qui les tasses en porcelaine de Limoges ! 

Partager, c’est toujours diviser : ce que l’autre reçoit est autant que je n’aurai pas. Dans ce genre de logique, on ne peut chercher qu’à se tailler la plus grosse part du gâteau. Chacun cherche à garder jalousement ses sept pains et ses quelques petits poissons. En multipliant les pains pour la foule affamée, Jésus manifeste que l’amour se partage en se démultipliant : ce que je donne à l’un en termes d’amour et de tendresse n’est pas autant que l’autre n’aura pas. C’est plutôt le contraire : plus je donne, plus je reçois. Dieu se joue de nos logiques comptables. Il en va de son amour comme de celui d’une mère pour ses enfants, selon la belle expression de Victor Hugo : « Chacun en a sa part et tous l’ont tout entier. » À chacun, Dieu se donne tout entier. Il ne sait pas compter.

Lorsqu’on demandait à mère Teresa combien de pauvres et de malades elle avait sauvés dans les bidonvilles de Calcutta, elle répondait : « Un par un. » Il n’est pas de paix durable sans sortir de nos logiques comptables. Les mains ouvertes qui reçoivent le pain sans compter hâtent le retour, pour chacune de nos maisons, du Prince de la paix.
Et moi, pour garder les mains ouvertes et être en paix, que dois-je arrêter de compter ?

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Le zeste d'espérance du 02 déc. 2020

Halte à la morosité ! Le Christ vient à nous. Il nous apporte la paix et la joie. Regardez la vidéo du jour :

Avent dans la ville vous propose une vidéo quotidienne avec une suggestion concrète, drôle ou délicate des frères Yves, Nicolas, Emmanuel, Raphaël ou Philippe pour vivre confiné la fraternité jusqu’à Noël ! 

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

28 commentaires

Rédiger un commentaire

« Seigneur tu es ma source.
Nous nous perdons souvent dans ce qui est vain et éphémère;
Tu es source de toute richesse, de toute paix, tu ne te lasses pas de te donner,
tu te donnes dans le miracle ... »

Lire la suite

DANIELLE LONGCHAMPS - 04 décembre 2020 - 9:15

« Nous devons cesser de compter ce que nous possédons matériellement, nous pouvons partager sans avoir aucun bien matériel. Nous pouvons partager du temps avec celui qui est seul, nous pouvons partag... »

Lire la suite

Ale - 02 décembre 2020 - 22:06

« On se souvient de Joseph , vendu par ses frères , et pourtant de quel amour celui-ci montrera un coeur de grand partage et de pardon .
Jésus multipliant les sept pain et les sept poisson , pour une... »

Lire la suite

fred - 02 décembre 2020 - 20:06

« Seigneur aide ma famille à se reconcilier, accepter de se parler sans animosité pour faire la paix merci seigneur jésus. »

Lire la suite

Charlotte - 02 décembre 2020 - 19:59

« Cette méditation me touche personnellement. Pour deux deux malheureux tableaux à partager tout a volé en éclats entre deux membres de la fratrie et depuis plusieurs années la paix n'est pas reve... »

Lire la suite

Geneviève - 02 décembre 2020 - 17:13

« Partager,, oui quand on le peut ; comme on le peut. Partager, pour le Christ, c'est sans compter car Il s'est donné volontairement et entièrement; Alors, partager le Pain de Vie en comptant jusqu'�... »

Lire la suite

mahona - 02 décembre 2020 - 15:10

Votre générosité nous est précieuse : nous avons besoin de vous pour transmettre l'Evangile de la paix !

Chaque jour, une vidéo « Tous frères ! » avec une suggestion concrète, drôle ou délicate des frères Yves, Nicolas, Emmanuel, Raphaël ou Philippe pour vivre confiné la fraternité jusqu’à Noël ! 

-0:00