Comme la jeune mariée fait la joie de son époux, tu seras la joie de ton Dieu.

Livre d'Isaïe, chapitre 62, verset 5

Qu’elle devait être belle, Marie, enceinte de Jésus ! Qu’elle devait être belle, illuminée de cette lumière propre aux jeunes mariées et aux femmes enceintes, elle qui était à la fois l’une et l’autre ! Une femme enceinte, même dans la boue ou dans la chaleur d’un camp de réfugiés, porte en elle l’éclat de l’invincible espérance en une vie plus belle et plus forte que toutes les épreuves.
Chaque maternité est une prophétie, et tout au long de notre âge, nous vivons de cette énergie prophétique de la mère qui nous a portés. Marie sent le créateur de l’univers prendre chair en elle, prendre chair de sa chair. Mais pour elle, Jésus le Christ, c’est d’abord son enfant, son unique, comme chaque enfant du monde est unique dans le regard de sa mère. Le mystère de sa conception n’y change rien.
Marie, comme toutes les mères du monde, brille du trésor qu’elle porte en elle.
Et Joseph, comme tous les pères du monde au moment d’une naissance, est là, à la fois acteur et spectateur. Il ne voit rien de ce qui se vit dans l’intime du corps et du cœur de Marie. Il ne voit rien, sauf le reflet dans les yeux de son épouse, et ce seul reflet lui emplit le cœur.
Y a-t-il plus grand bonheur que d’attendre un enfant de la femme qu’on aime ? Et si la prophétie posée sur chacune de nos vies n’était pas seulement une promesse de salut ? Et si cette prophétie nous désignait comme la joie de notre créateur, ainsi qu’une jeune épouse enceinte est la joie de son époux ?
Et si Dieu s’était fait homme simplement pour connaître ce bonheur de se noyer dans chacun de nos regards, comme jadis Joseph se noyait dans le regard de Marie, enceinte du créateur du ciel et de la terre ?
Noël, c'est la promesse de pouvoir un jour, plonger notre regard dans le regard de Dieu infiniment.

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

frère Adrien Candiard

« Le prophète, c'est celui qui rencontre les autres comme des frères »

Le frère Adrien Candiard nous raconte comment il a rencontré le prophète Jérémie et pourquoi cette lecture a changé sa vie. Il nous confie sa confiance : les chrétiens sont prophètes aujourd’hui quand ils inventent la fraternité.

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

30 commentaires

Rédiger un commentaire

« Gilou
Je vous ai répondu sous votre Kenavo !
Joyeux Noël !
monette »

Lire la suite

monette - 24 décembre 2019 - 11:51

« Amen.
Merci!

Joyeux Noel a retraite dans la ville »

Lire la suite

Da - 24 décembre 2019 - 8:56

« Merci à vous Frères Dominicains, merci à vous amis de « retraite dans la ville » pour vos méditations et les commentaires de chacun. Une mention particulière aux choristes qui ont été « m... »

Lire la suite

Binôme - 23 décembre 2019 - 23:48

« Merci à vous chers Frères et très joyeux NOEL à vous aussi ainsi qu'à toutes les personnes qui suivent les Frères jour après jour !!!
Je serai seule pour NOEL comme depuis quelques années mais... »

Lire la suite

LOPPENS - 23 décembre 2019 - 22:42

« J'ai gardé pour la fin, un chaleureux "Kenavo", pour Monette. Je suis à moitié Breton (axe Merdrignac-Rennes), mais à moitié seulement. Et je connais à peu près Rennes.
Bien cordialement. »

Lire la suite

Gilou - 23 décembre 2019 - 22:38

« Merci frère Jean - Paul pour votre commentaire.
On dit qu'une femme enceinte est " en espérance", belle formule mais il y a l'envers de la médaille : cette vie qui s'implante dans son ventre est qu... »

Lire la suite

Joseph - 23 décembre 2019 - 19:18

-0:00