Retour

À vous la parole (19 commentaires)

« Bonjour à tous. Récemment, sur un blog que j'ai visité, j'ai vu des témoignages du Dr SUNNY sur des problèmes de relation et de rencontres parce que mon mari et moi avions de graves problèmes et que nous étions mariés depuis 5 ans, il a juste changé soudainement, il n'était pas à la maison avec moi. et mes enfants, comme toujours, il a commencé à tricher, m'a fait mal à bien des égards, n'a jamais pensé que c'était possible, et a juste pensé que je devrais l'essayer par désespoir, et j'ai contacté le docteur SUNNY. Au début, tout semblait rêveur et incroyable, ses conseils et sa solution étaient un peu faciles et bizarres, et j'avais un peu peur parce que j'avais lu et entendu de nombreux faux écrivains, des histoires de fraude et que je n'avais jamais cru à la magie. Je jouais avec un peu d'espoir et de foi, après avoir envoyé des trucs après tout, et cela a fonctionné comme un miracle, les choses sont allées dans une nouvelle direction pendant un certain temps, c'était génial .. Je pense que toute honnêteté m'a amené à lire celui-là . jour fidèle .. J'espère qu'il a pu aider d'autres personnes aussi bien qu'il m'a fait. J'ai fait un peu et j'ai obtenu tout ce que je voulais et j'ai souhaité à mon mari. Il est sûrement revenu vers moi après 48 heures comme un Dr SUNNY m'a assuré. ma famille et ma vie en arrière. Courriel: drsunnydsolution1@gmail.com Vous pouvez également le voir sur Whatsapp au +2349030731985
»

Répondre

Cindy - 17 avril 2020 - 12:19

« Bonjour ma soeur
Cela fait feux semaines que j ecoute cette retraite, on eu beaucoup de prophètes: des artistes; la nuture; Martin Luterking; autres religions diverses et variées. ..J attends avec impatience qu on nous parle de l eglise catholiques de figures catholiques....des Saints etc mais est ce trop demandé ?
Nous nous detruisons de ne plus nous aimer....c est terrible ! »

Répondre

François - 09 décembre 2019 - 23:32

« Cher François,
On aime beaucoup les saints à retraitedanslaville ! sur notre site dimanchedanslaville nous allons diffuser prochainement une courte émission sur Thomas d'Aquin, saint Joseph, Philippe Néri… difficile de faire plus catholique ! La sainte Vierge-Marie est continuellement présente sur notre site et dans notre cœur, les chants que vous recevez tous les mardis sont inspirés des prières de saint Jean-Paul II et sainte mère Térésa… Mais on peut aussi parfois évoquer ceux que le saint pape Jean XXIII appelait "les hommes de bonne volonté", Martin Luther King ou Gandhi, qui contribuent à l'édification de la civilisation de l'amour. bonne retraite, "environné d'une multitude de saints" comme l'écrit l'épitre aux Hébreux ! »

frère Philippe Verdin - 10 décembre 2019 - 11:45

« A L'ATTENTION DE JACQUES (Québec),

Merci Jacques. C' est très aimable de votre part d'avoir transféré mon texte à la bonne date. Toute ma gratitude. »

Répondre

Esperanza - 09 décembre 2019 - 22:45

« merci, ma soeur
Je ne devrais pas vous le dire, car je ne voudrais pas que vous en conceviez une quelconque gloire humaine que le Seigneur hait
mais comment ne pas vous dire que vous nous réconciliez avec le féminin dans l'Eglise,
ah certes le Seigneur agit en vous à tout instant
et vous nous encouragez à parler, à nous exprimer telle que nous sommes devenues, , ainsi à l'Eucharistie du dimanche désertée sauf par quelques-unes et parfois quelques-uns »

Répondre

Godelieve - 09 décembre 2019 - 22:07

« Ta foi est grande !
Qu'il t'arrive comme tu le veux !
Merci soeur Marie-Claire , entre ciel et terre , le rêve c'est donner à Dieu
La Parole , et faire confiance dans la divine Providence .
Dans l'entretien et la relation que l'on a avec Dieu , c'est cela le mystère de
la foi , on ne le sait qu'après ,que c'est Dieu qui agit , mais d'un rêve Il fait profiter une multitude , ainsi un psaume dit , que de la bouche des enfants tu à fondé ta force.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car, devant le Seigneur, tu marcheras en précurseur pour préparer sa route...
Jésus est l'Esprit de prophétie , heureux les invités au festin de l'Agneau.
»

Répondre

fred - 09 décembre 2019 - 20:25

« Être prophète, c’est entrer dans un songe inspiré, pour qu’il devienne réalité.  C’est faire cause commune avec le Dieu exigeant qui se révèle dans l’histoire sainte, en Jésus Christ, avec ce Dieu qui se révèle dans la multitude des saintes et saints, connu(e)s, reconnu(e)s ou inconnu(e), voire méconnu(e)s et non-reconnu(e)s, qui ne sont que la main de Dieu, parfois à leur Insu, voire à leurs depents, pour que ce monde soit respirable.
Dans un monde triste et résigné, c'est la seule bonne nouvelle, à peine annonçable tant elle peut parfois être imbuvable, même avec une soif immense, véritable révélation. Je dis ces choses, car je les ai éprouvés. »

Répondre

IG - 09 décembre 2019 - 20:25

« Je trouve l'interrogation de CDL intéressante. J'aimerais bien qu'un(e) Dominicain(e) nous apporte une réponse. Merci d'avance. Isabelle

Voici le commentaire de CDL :
« Parfois je me pose la question : est ce Dieu qui répond à nos prières, à nos interrogations , qui envoie parfois des "réponses" ou est ce notre intellect qui se met plus a l'écoute, à mieux analyser, et à trouver ainsi des réponses.... Dieu répond il ou nous a t il déjà tout donné et mis a notre disposition les paroles et éléments qui donnent les réponses si on est tant soit peu attentifs ... et ainsi nos prières sont elles "écoutées par le ciel" ou par nous même ??!! »

CDL - 09 décembre 2019 »

Répondre

Isabelle - 09 décembre 2019 - 20:26

« J'ai rédigé un long commentaire suite à cette méditation mais par erreur à la date du 8 décembre. Je m'en suis rendu compte tardivement et lorsque j'ai tenté de le copier à la date de ce jour 9 décembre, ça n'a pas réussi. Je n'ai pas le courage de recommencer lettre par lettre. Toutes mes excuses. »

Répondre

Esperanza - 09 décembre 2019 - 16:08

« Bonjour Esperanza. Voici copie de votre commentaire paru hier. Bel Aven et merci à tous pour vos lumineuses réflexions, méditations vivifiantes.

Chère sœur Marie,

Vous vous exprimez avec ardeur et grande conviction, manifestant ainsi votre désir de nous voir "communier profondément au désir de Dieu qui souhaite nous voir heureux".
Mais je ne puis adhérer à votre affirmation lorsque vous écrivez : "nous devons faire l'expérience d'un Dieu qui … "
Faire l' expérience d'un Dieu qui … ou l'expérience de Dieu. Cette expression, prise au pied de la lettre, peut être la source de dégats culpabilisants. L'expérience de Dieu ne relève pas d'un acte de volonté ou de nos désirs, si intense soient-ils.
Me permettez-vous, sœur Marie, de vous demander quelle serait votre réponse à une personne qui vous exposerait le même état d'âme que celui exprimé par d'Albert Cohen dans les dernières pages de ses "Carnets 1978" ?
J'ai déjà exposé ce texte sur ce site autrefois mais il est tellement déchirant et me colle à la peau aussi je récidive. Je vous remercie pour votre bienveillante attention. »

Répondre
Esperanza - 09 décembre 2019 »

Jacques (Québec) - 09 décembre 2019 - 20:24

« « Chère sœur,
Vous vous exprimez avec beaucoup d'ardeur et manifestez ainsi votre désir de nous convaincre et de nous voir "communier profondément au désir de Dieu qui souhaite nous voir heureux". Mais lorsque ce jour vous écrivez :

"Nous devons faire l'expérience d'un Dieu qui … "

Je ne puis adhérer à votre affirmation, laquelle prise au pied de la lettre, peut causer des dégâts de culpabilisation et autres …

Faire "l'expérience d'un Dieu qui …" ou faire "l'expérience de Dieu" ne relève pas d'un acte de volonté ou d'un désir intense de votre part.

Permettez-moi de vous demander ce que vous répondriez à un être qui, tel Albert Cohen, vous exposerait sa souffrance de ne pouvoir expérimenter Dieu.

"Ô Dieu, je T'aurais tant aimé si Tu l'avais voulu. Ô Dieu, comme je voudrais pouvoir dire que Tu vis, que Tu m'écoutes, que Tu es. Ô Dieu, si Tu es, pourquoi cet entêtement ? Ô bien-aimé, pourquoi ne veux-Tu pas de moi, moi qui T'attends, moi qui T'espère ?
Ô Dieu, Toi qu'ils disent riche en bonté et en miséricorde, pourquoi Tes véritables noms sont-ils silence et indifférence ? … Si Tu es Tel qu'ils disent, j'aurais dû recevoir l'appel, l'appel vrai, Ton appel, et non celui qu'ils fabriquent, se fabriquent en Le proclamant venu de Toi ?
Pourquoi es-Tu si cruel avec moi, Toi si plein de bonté avec ceux qui T'aiment moins que moi, qui sont moins que moi hantés par Toi ?
…..

Ô Dieu, mon amour, mon seul amour, combien étrange est ma situation. Je ne puis croire en Toi, et je ne peux vivre sans Toi".

Ce texte déchirant figure dans les dernières pages des "Carnets 1978". J'en ai déjà fait part sur ce site autrefois, Si je récidive, c'est parce qu'il me colle à la peau.

D'avance je vous remercie pour votre bienveillante attention.


»
Répondre
Espera »

Répondre

Esperanza - 09 décembre 2019 - 20:26

« Merci, Espéranza, pour ce texte magnifique !
Mystère de l'élection de Dieu ! pourquoi parle-t-il à certains et pas à d'autres qui le cherchent et qui sont peut-être meilleurs que moi ?
Deux pistes, trop rapides : le mots fameux et plein d'espérance du philosophe Blaise Pascal (que le pape François envisage de béatifier !) et qui donne la parole au Christ : "Tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais trouvé". Et ce verset du psaume 144 : "Proche est le seigneur de ceux qui le cherchent".
Je pense que c'est donc un peu les deux : Dieu se révèle à ceux qui le cherchent, l'Esprit-Saint en nous cherche le Seigneur et en même temps notre cœur et notre intelligence contribuent à recevoir une réponse.
Que le seigneur se révèle à tous ceux qui le cherchent ! »

frère Philippe Verdin - 10 décembre 2019 - 11:46

« Re-bonjour Esperanza.
Dans la foulée de votre douloureux questionnement que vous exposez en citant le texte déchirant de Albert Cohen, cela me ravive deux pensées. D'abord celle de la philosophe et mystique Simone A Weil qui disait: "Dieu et l'humanité sont comme un amant et une amante qui ont fait erreur sur le lieu du rendez-vous. Chacun est là avant l'heure mais chacun dans un endroit différent et, ils attendent, attendent, attendent." Et celle du prophète Khalil Gibran disant: "Il me faut libérer par mes actes, toutes les pensées emprisonnées dans mes formulations". Et, j''ajouterais: " libérer jusqu'au point où je me sentirai néant et là, demander à Dieu de me faire re-naître parce que je trouve belle sa création et que je L'aime". Grand merci Esperanza pour votre précieux questionnement qui éclaire les miens, ainsi que vous tous, Dominicaines, Dominicains et communauté internaute. Bel Avent. »

Jacques (Québec) - 10 décembre 2019 - 20:31

« Merci ma sœur. Vos mots sont percutants et c'est ce que j'attends. Ils s'adressent à moi aujourd'hui, à chacun : je peux, je dois agir, parler, dire, avec ce que je suis, ce que je sais, avec mes petits moyens, mes petites capacités, avec l'aide de Dieu dans mon cœur et mon esprit , et avec amour, pour que le cœur, les yeux de chacun s'ouvrent petit à petit à la vérité.
Et je devrai en rendre compte au jugement dernier.... »

Répondre

Caroline - 09 décembre 2019 - 9:59

« "Mais il ne dit rien directement et il ne se manifeste pas." Pourtant Dieu parle directement à Moïse, celui dont il est dit : "Le Seigneur parlait avec Moïse face à face, comme un homme parle à son ami" (Ex 33, 11). Et au buisson ardent, il se manifeste bien à lui, comme il se manifeste à beaucoup qu'il envoie parler en son nom et à qui il dit, comme à Moïse, "Je serai avec toi" (Ex 3, 12), et encore : "je marcherai moi-même avec toi, et je te donnerai du repos" (Ex 33, 14).
Dieu prend soin de son messager, tel Elie au désert, qui demande à mourir et à qui Dieu envoie un ange qui lui dit : "Lève-toi, mange, car autrement le chemin serait trop long pour toi" (1 R 19, 7). Et Elie de se lever, de manger et de boire, "et avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'à la montagne de Dieu, à Horeb" (v.8).
Ce n'était pas la première fois que Dieu prenait ainsi soin de lui. Ainsi, au torrent du Kerit, où Dieu l'a envoyé se réfugier : "Tu boiras de l'eau du torrent, et j'ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là" lui dit Dieu (1 R 17, 4). Ainsi, de la veuve de Sarepta vers qui Dieu envoie Elie, une fois le torrent asséché : "Voici, j'y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir" (v.9). Or, comme le notait le fr Philippe Lefebvre dans une méditation (j'aimerais me souvenir où), la veuve ne semble pas être au courant de la venue d'Elie. Il ne semble pas lui avoir parlé directement, est-ce pour autant qu'il ne s'est pas manifesté à elle d'une autre façon?
Etre prophète, n'est-ce pas aussi ouvrir nos yeux et nos oreilles, savoir reconnaître en ces mains tendues, ces cadeaux inattendus, les anges, les oiseaux, envoyés par Dieu pour nous nourrir quand nos forces nous semblent trop peu. »

Répondre

Audrey - 09 décembre 2019 - 8:53

« Parfois je me pose la question : est ce Dieu qui répond à nos prières, à nos interrogations , qui envoie parfois des "reponses" ou est ce notre intellect qui se met plus a l'écoute, à mieux analyser, et à trouver ainsi des réponses.... Dieu répond il ou nous a t il déjà tout donné et mis a notre disposition les paroles et éléments qui donnent les réponses si on est tant soit peu attentifs ... et ainsi nos prières sont elles "écoutées par le ciel" ou par nous même ??!! »

CDL - 09 décembre 2019 - 15:39

« Bonjour Sœur Marie Claire,

J'aime beaucoup vos méditations. Je me "jette" sur mon ordinateur chaque matin pour m'abreuver de vos mots simples et tellement percutants...
Vous êtes prophète et vous participez à rendre notre monde "respirable" - selon vos termes -.
Je vous dis MERCI de tout mon cœur !
Isabelle

»

Répondre

Isabelle ROBERT - 09 décembre 2019 - 8:44

« Le prophète est celui qui se risque à dire que cela doit changer (« I have a dream »M.L.K.),..pour qu’il devienne réalité.
Être prophète, c’est accueillir la vie, la percevoir dans ses potentialités, et participer à son développement : lutter contre les forces de mort, contre les inerties.
Eh bien ma sœur c'est un vaste programme qui demande souvent à verser son sang et le sang des autres pour une cause que l'on croit ou l'on sait juste. C'est un cri de révolte que j'entends au plus profond de moi dans vos paroles et vivant en Afrique centrale où il y a tant d'injustice et déjà non pas des milliers mais des millions de morts, est-ce bien la solution ? Je ne sais plus trop mais je continue à prier pour que nos dirigeants ainsi que les super puissances de la planète soient visités par l'Esprit Saint, Esprit de Vérité et de Vie.
Merci ma soeur de réveiller les consciences. Nos responsabilités sont lourdes. »

Répondre

Marilou - 09 décembre 2019 - 8:52

« Oui, bien sûr, c'est le devoir de tout chrétien de témoigner. Il ne peut pas être celui qui hurle avec les loups, ou celui qui se planque prudemment, car "qui ne dit mot consent". Je ferai quand même des objections :
1. ça me parait présomptueux de prétendre posséder seuls la vérité
2. et surtout, c'est très risqué ("le premier qui dit la vérité...") .
Quand il a commencé à lutter contre les discriminations raciales, Martin Luther King a reçu des menaces de mort. Il avait très peur et hésitait à continuer. Il a raconté que Jésus lui était apparu en rêve pour lui dire : "tu dois poursuivre, car tu luttes pour la justice, et je suis avec toi". Ainsi, il a fait d'avance le sacrifice de sa vie, qui n'a pas été vain, puisque il a été à l'origine d'un mouvement puissant qui a abouti à faire changer les choses.
Justement parce que leurs paroles dérangent, les prophètes n'ont jamais eu une vie facile. De nos jours, les éclaireurs, au mieux, préchent longtemps dans le désert, au pire, paient souvent très cher leur prise de parole.
Entendu récemment, à Radio Notre Dame (à propos, je crois me rappeler, du développement du christianisme ) : "tout changement commence par être ridiculisé, ensuite, il est vu comme dangereux, enfin, il devient une évidence". Même évolution actuelle pour l'écologie, et c'est en train pour la justice sociale... ("fin du monde et fin de mois, même combat".)
»

Répondre

antoinette - 09 décembre 2019 - 8:54

-0:00