« Marie gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur. » (Luc 2, 51)

Sœur Anne Lécu, médecin en prison et Martin Steffens, jeune philosophe, poursuivent leur dialogue passionnant sur ce que la vie de Marie nous enseigne. Marie nous apprend notamment une certaine qualité d’être vis-à-vis de Dieu et des autres, une certaine qualité de présence. Marie nous apprend que même les vies cachées, même les vies apparemment gâchées ont un sens. Marie est celle qui est là, à côté de son Fils, de la crèche à Cana, de la croix à la Pentecôte. Un peu à la manière de Dieu qui est à nos côtés, discrètement. Alors comment suivre Marie ?

Martin Steffens raconte que son épouse se plaignait : « Je n’arrive plus à prier !

- Mais si, puisque tu t’agenouilles.

- Mais non, tu ne comprends pas : je n’arrive plus à prier, encore moins à me mettre à genoux !

- Mais si, tu pries quand tu te mets à genoux pour ziper l’anorak de ton fils et tant de fois dans la journée pour ramasser les jouets oubliés. Tu te mets à genoux, tu es au service de ceux que tu aimes : tu pries. »

Prendre soin du corps des plus fragiles, prendre soin du corps de l’Eglise comme Marie a pris soin du corps de son fils après la passion, c’est comme elle accueillir l’espérance et la promesse.

Cette vidéo vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Vidéos

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains.

Voir toutes les vidéos

À vous la parole

0 commentaire

Rédiger un commentaire

Cette retraite est possible grâce à vos dons. Merci pour votre générosité !

Chaque jour, un jeune, un frère, une sœur, un laïc, une femme nous raconte comment Marie l’a cueilli ! 

-0:00