Nous vous en supplions, laissez-vous réconcilier.

Deuxième lettre aux Corinthiens 5,20

Surtout, le laisser faire !

Comme prêtre, je ressemble à Siméon qui attend le salut de Dieu* . Il attend la consolation d’Israël : le Christ, le messie du Seigneur. Comme lui, j’espère que les fidèles vont comprendre, enfin, qu’ils sont aimés de Dieu et que le Christ vient pour eux malgré les pardons non encore donnés ou reçus. C’est une chose humainement difficile, voire impossible, que d’accorder son pardon. Je ne vais pas prendre d’exemple, mais plutôt proposer une posture d’attente. D’abord nommer la blessure, ensuite la mettre dans les mains de Dieu, lui dire que, pour l’instant, vous ne pouvez pas pardonner, mais que vous acceptez d’envisager de vouloir pardonner un jour, mais que ce pardon ne sera possible qu’avec son aide.

Vous comprenez les précautions que je mets dans le processus ? C’est douloureux, surhumain et il nous faut avancer progressivement, nous raviser peut-être, nous y reprendre encore et encore sans jamais perdre de vue le désir que l’Esprit saint a mis en nous. Au final, c’est Dieu qui nous donnera d’y arriver, lui qui est seul maître du temps. C’est ce dont le prêtre est témoin quand, avec vous, il célèbre la réconciliation.

Mais c’est parfois également difficile de croire que nous sommes pardonnés par Dieu ou par nos frères, car nous sommes allés trop loin dans l’offense. Je vais me répéter : ce n’est pas vous qui faites, mais vous laissez à Dieu le soin d’agir en vous pour que vous puissiez avancer dans la réconciliation. « Nous vous en supplions laissez-vous réconcilier avec Dieu ! »**  Je vous le demande, à genoux, laissez-vous réconcilier ! Vous ne « faites » pas la réconciliation, elle vous est donnée ! Laissez-vous faire, car sans Dieu vous ne pouvez rien, mais à lui rien n’est impossible. Mettons-nous devant Dieu et disons-lui : « Seigneur, je te laisse seul agir en moi, car c’est là mon seul désir. »


* Luc 2, 25
** 2 Co 5, 20.

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

34 commentaires

Rédiger un commentaire

« Merci frère Réginald.
Cette méditation , me soulage , il y a des pardons qui nous semblent impossibles et qui nous gâchent bien la vie. Alors je vais tout mettre dans les mains de Dieu, puisque ri... »

Lire la suite

ML - 09 décembre 2022 - 22:31

« Votre méditation me donne à vous écouter le cœur rempli d'espérance, c'est difficile d'oublier la souffrance subi
Merci Frère de m'aider à avancer . En union de
prière
»

Lire la suite

JO - 08 décembre 2022 - 0:02

« oh oui,!!! pardonner c'est difficile et demander pardon, c'est aussi difficile! Vous savez bien expliquer; en fait, si je comprends bien, il faut demander de l'aide, on ne peut pas tout seul... déjà... »

Lire la suite

claudemarie - 07 décembre 2022 - 22:39

« Merci Frère Réginald,
j'apprécie beaucoup vos commentaires car vous parlez de vos expériences :
Accompagnement des mourants, aumônerie de prison, pardon tellement difficiles à donner. C'est du ... »

Lire la suite

Marie - 07 décembre 2022 - 21:18

« Merci pour ces méditations que j'écoute depuis 10jours de vous tous
Et merci pour cette proposition d'étapes pour demander à Dieu de m'aider »

Lire la suite

Maria Cécile - 07 décembre 2022 - 20:29

« J’ai fait ma part, comme j’ai pu. A tantôt, peut-être… »

Lire la suite

Hatchi - 07 décembre 2022 - 17:00

Cette retraite est possible grâce à vos dons. Merci pour votre générosité !

-0:00