Venez à moi, […] devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos […]. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger. 

Évangile selon saint Matthieu, ch. 11, v. 28-30

Jésus nous dit que son joug est facile à porter et son fardeau léger. Hum…

L’amitié du Seigneur permet de se mettre à son école. Or, il est doux et humble de cœur. Jésus nous invite à la douceur dans nos rapports fraternels. Il nous invite à tirer le joug de la fraternité, mais en douceur. Dans la crèche, il est le prince de la paix, mais aussi le modèle de l’humilité et de la douceur.

Il n’est pas facile de témoigner de l’humilité et de la douceur dans un monde d’orgueil et de violence dans lequel il faut paraître, étaler son savoir et sa puissance, fût-ce au détriment des autres. Une tentation qui nous guette même à l’intérieur des communautés chrétiennes.

J’ai été appelée comme supérieure générale d’une congrégation dominicaine pendant douze ans. J’ai mieux compris pourquoi, dans ce cas, on parle d’une charge ! J’ai découvert avec terreur comment j’étais tentée de répondre par la violence aux contradictions de mes sœurs. J’étais écrasée, fatiguée, usée, lasse. Alors je déposais devant le Seigneur le fardeau de ma responsabilité afin de recevoir la grâce de continuer. Chaque fois que je me suis mise en prière pour confier le joug de mes sœurs au Seigneur, j’ai ressenti une grande paix et une grande douceur.

Notre Dieu est un Dieu « doux et humble de cœur », un Dieu qui partage le poids de notre fardeau quotidien. Jésus est venu pour redonner à la religion son rôle de soutien et de libération. Il est venu nous apprendre la douceur. Il vient nous donner la paix.

Seigneur, me voici. Je décharge mes fardeaux à tes pieds. Je désire me mettre à ton école pour apprendre avec toi la douceur sur les genoux de la Vierge Marie. Je veux avancer avec toi pendant cet avent sur le chemin de paix que tu as préparé pour ma vie. Amen. 

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Le zeste d'espérance du 11 déc. 2020

Halte à la morosité ! Le Christ vient à nous. Il nous apporte la paix et la joie. Regardez la vidéo du jour :

Avent dans la ville vous propose une vidéo quotidienne avec une suggestion concrète, drôle ou délicate des frères Yves, Nicolas, Emmanuel, Raphaël ou Philippe pour vivre confiné la fraternité jusqu’à Noël ! 

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

37 commentaires

Rédiger un commentaire

« Grand merci Sr Marie-Emmanuelle pour votre tendre méditation! J'ai été touché de votre humilité à parler de vos limites face au joug de vos sœurs que vous dirigiez. Et que dire du beau bouquet ... »

Lire la suite

Jacques (Québec) - 12 décembre 2020 - 22:17

« MERCI soeur Marie- Emmanuelle ! »

Lire la suite

Jacqueline - 11 décembre 2020 - 23:34

« Juste pour vous remercier pour ces belles méditations et vous dire combien j'aime vous entendre
Merci à vous »

Lire la suite

Manuelle - 11 décembre 2020 - 22:01

« Bonsoir à tous ,avant tout merci ma soeur, Josiane et Kat pour vos messages qui m'ont beaucoup touchés.
La méditation d'aujourd'hui, nous fait réfléchir à notre façon d'agir, de savoir nous con... »

Lire la suite

BLANDINE CHAUDEY - 11 décembre 2020 - 20:50

« Merci chère soeur Marie Emmanuelle pour votre méditation, toutes vos méditations.
Elles sont si réconfortantes. Je suis si fatiguée, déprimée...
Je fais mienne celle de ce jour et vous prie de ... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 11 décembre 2020 - 19:19

« Merci beaucoup , chère soeur pour cette belle méditation . Avançons tous dans la paix du Christ ! »

Lire la suite

Séverine - 11 décembre 2020 - 18:14

Votre générosité nous est précieuse : nous avons besoin de vous pour transmettre l'Evangile de la paix !

Chaque jour, une vidéo « Tous frères ! » avec une suggestion concrète, drôle ou délicate des frères Yves, Nicolas, Emmanuel, Raphaël ou Philippe pour vivre confiné la fraternité jusqu’à Noël ! 

-0:00