Jean est son nom

Évangile selon saint Luc ch 1, v 57

J’ai beaucoup d’amitié spirituelle pour les parents de Jean-Baptiste, Zacharie et Élisabeth, deux personnes âgées intègres qui attendaient le salut d’Israël. Si c’est dur, dur d’être prophète, ce n’est apparemment pas moins difficile d’être parents de prophète.

On s’en souvient : Zacharie douta de la parole de l’ange annonçant la naissance de Jean-Baptiste. Correction immédiate : Zacharie sort de la rencontre muet. À ne pas écouter la parole d’un ange, on en perd son latin. Lui le père de celui qui se présentera plus tard comme « la voix dans le désert » en perd la voix. Jean-Baptiste ne donne sa voix que pour annoncer la Parole, comme le dit si magnifiquement saint Augustin.

Pour l’heure, au moment de la naissance « on fit signe au père pour savoir comment appeler l’enfant ». Zacharie répond sur une tablette : « Jean est son nom. » C’est bien le nom donné par l’Ange. Notons bien : « Jean est son nom » et non « son nom est Jean ». C’est comme si le nom – cette parole première posée sur un petit d’homme – précédait, et que les parents n’avaient qu’à valider ce choix. Généralement, c’est le père qui va « déclarer » à l’état civil. La mère donne la vie, le père donne le nom. J’imagine des parents aujourd’hui : pourquoi ne pas, lors du passage à l’état civil, user de cette formule « … est son nom », comme pour dire que l’enfant – et ses parents – sont déjà sous la mouvance de Dieu ?

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

39 commentaires

Rédiger un commentaire

« Merci, chers Frères, d'avoir rétabli l'heure de la rédaction du commentaire. Cela permet de le repérer beaucoup plus facilement. »

Lire la suite

Esperanza - 19 décembre 2019 - 22:33

« "Jean est son nom" : c'est l'ange qui a dit "vous l'appellerez Jean", donc Zacharie n'a pas voix au chapitre, c'est le cas de le dire.
C'est symbolique : les enfants sont (du moins l'étaient autrefoi... »

Lire la suite

antoinette - 19 décembre 2019 - 20:59

« Bonsoir à toutes et tous,

J'ai lu et vous remercie pour vos divers commentaires suite à la méditation de ce jour "Jean est son nom". En effet, j'avoue avoir une bien faible culture biblique par ra... »

Lire la suite

Isabelle R. - 19 décembre 2019 - 20:11

« Merci frère Xavier pour votre réponse d'hier, d'un bout à l'autre de Bretagne !
Mon père avait pour prénom Jean, comme deuxième prénom François, ce qui me fait penser à saint François d'Assi... »

Lire la suite

monette - 19 décembre 2019 - 20:04

« Sous la mouvance de Dieu ou pas, ça ne change rien à la vie. Elle est tout aussi dur, dur, baby, et tant de fois inhumaine.
Et n'allez pas me dire qu'elle est divine, si vous ne voulez pas vous ret... »

Lire la suite

Isabelle - 19 décembre 2019 - 18:07

« Lorette ,
cela me fait plaisir de vous retrouver , comme la saveur du Laurier , qui fait tant de bien .ainsi que tous d'ailleurs , et je constate que selon les prénoms l'humeur devient , revient f... »

Lire la suite

fred - 19 décembre 2019 - 16:10