Les herbages se parent de troupeaux et les plaines se couvrent de blé. Tout exulte et chante ! 

Psaume 64 (65), 14

« Joie au ciel ! Exulte la terre ! Les masses de la mer mugissent, la campagne tout entière est en fête. Les arbres des forêts dansent de joie devant la face du Seigneur. »*

Le psalmiste avait-il bu quand il composa ce psaume ? A-t-il vu les arbres des forêts danser de joie ? Mais peut-être est-ce moi aussi qui me laisse enivrer quand dans une forêt je sens cette puissance de vie dans les troncs des grands chênes, quand je les vois osciller au vent comme s’ils voulaient caresser le ciel ? 

Les psaumes, souvent, nous invitent à voir les éléments naturels participer de la fête : « Que les fleuves battent des mains, que les montagnes chantent leur joie, à la face du Seigneur ! »** Le progrès technologique, l’industrialisation, nous ont sans doute fait oublier la nature créée et sa splendeur. La prise de conscience écologique nous y renvoie, et c’est heureux. Car il y a beaucoup à apprendre du monde créé par Dieu, de cette magnificence généreuse, de cette profusion merveilleuse de formes de vie différentes.

Je n’ai jamais pu retrouver le passage où saint Augustin explique que les vaches dans leurs pâtures redressent parfois la tête vers le ciel pour louer Dieu. On peut se moquer de cette naïveté du grand théologien. Pourtant, j’aurais tendance à partager son point de vue. Il y a dans cette abondance de vie un témoignage rendu à son Créateur. J’aime croire que toute la nature danse à la face de Dieu, animaux et végétaux, et même les astres du ciel. Seul l’homme, souvent, oublie d’entrer dans cette danse d’action de grâce.

Nous commençons aujourd’hui à déchanter de nos « progrès » et nous redécouvrons une nature que nous avons spoliée, épuisée, usée jusqu’à la ruine. Notre responsabilité est immense, nos modes de vie doivent changer. Comme croyants, nous avons aussi à nous remettre à l’écoute du vivant, à devenir attentifs à l’attestation qu’il porte envers le Créateur, à cette action de grâce qu’il ne cesse d’adresser à Dieu : qui peut s’habiller de plus belle manière que les lis des champs ?***  Qui peut rivaliser en grâce avec la panthère ? Ou en musicalité avec le torrent qui jaillit d’un glacier ?

 « Les herbages se parent de troupeaux et les plaines se couvrent de blé. Tout exulte et chante ! »****  La création tout entière se fait ainsi prophète de Dieu.

* Psaume 95 [96]
** Psaume 97 [98]
*** Évangile selon saint Matthieu chap. 16, v. 28
**** Psaume 64 [65]

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

21 commentaires

Rédiger un commentaire

« Que dire après vos magnifiques méditations, frère Rémi ?
Je les ai tellement appréciées !
Votre bonté et votre humanité sont si rayonnantes !!
MERCI
monette »

Lire la suite

monette - 10 décembre 2019 - 15:02

« que dire a part merci que de nous faire partager c'est magnifique méditations »

Lire la suite

JULIEN - 07 décembre 2019 - 6:39

« Quelle merveilleuse semaine pour entrée dans l'Avent. Merci frère Rémi pour ce cadeau que vous nous faites. Votre joie est tellement contagieuse que depuis les 7000km où je vie, je la ressens com... »

Lire la suite

Marilou - 08 décembre 2019 - 9:08

« Franchement, c'est beau et merveilleux, MERCI.
La nature, je l'admire tous les matins en prenant mon petit déjeuner dans ma cuisine, en regardant les petits oiseaux de ma région venir se restaurer ... »

Lire la suite

claudemarie - 06 décembre 2019 - 23:22

« Dans la simplicité et avec une grande ouverture Frère Rémi nous fait découvrir avec bonheur tous les prophète autour de nous.Quelle merveille.Merci Frère Rémi. »

Lire la suite

Vandewalle Jacques et Nicole - 06 décembre 2019 - 17:33

« Merci Frère Rémi pour ce "démarrage" de l'Avent dans la sérénité!
Votre sourire et vos méditations dans "le vécu" sont un bon entrainement à devenir prophète de tous les jours.
Que la lumiè... »

Lire la suite

Binome - 06 décembre 2019 - 12:40