Retour

À vous la parole (24 commentaires)

« mon premier mot serait : WOUAAOUH ! ;-) et bien dite moi ma sœur ! quelle modernité dans votre message ! bien des curés jaloux de leur "pouvoir" pourraient en prendre de la graine et comprendre que les laïcs sont importants aussi. qu'ils descendent d'un statut de "nabab" qu'ils se fabriquent.
quand à votre vision du prophétisme rapporté au travail d'équipe jusque dans les institutions … et pourquoi pas les entreprises ! WOUAAOUH ! :-) »

Répondre

catherine herrero - 15 décembre 2019 - 16:56

« Merci pour cette méditation qui m'inspire l'appel à renaître en ce temps de l'avent dans notre vocation de prêtre, prophète et roi et à agir en faisant unité...
Les méditations offertes résonnent en chacun et chacune d'entre nous en lien avec ce qui nous concerne, occupe, préoccupe et touche: l'une plus, l'autre un peu moins, une tout de suite et une autre un peu plus tard peut être.
Merci Sœur Claire Marie pour ces invitations que vous nous offrez! »

Répondre

Juliane - 13 décembre 2019 - 13:12

« Pourquoi une religieuse ne pourrait elle pas étudier, voire même "étudier longuement" ? Que vient faire la notion d'intellectuelle quand on parle de méditations ? Laissons-nous simplement porter par la parole quelle qu'elle soit et d'où qu'elle vienne : homme, femme... etc. »

Répondre

Dominique - 12 décembre 2019 - 21:40

« Bonjour, cette méditation est incompréhensible, elle est écrite par une personne intellectuelle , pas par une religieuse, faut il avoir fait des études longues pour etre religieuse ? Dommage que retraite de l avent ne se mette pas au niveau des petits ? »

Répondre

Mon ange - 12 décembre 2019 - 0:54

« Ma chère Kat,
C'est avec une infinie tristesse que j'apprends le départ de ton époux bien-aimé, qui est maintenant dans une paix infinie. Quel bel exemple vous avez dû être, vous deux, militants de la JOC, épris donc de justice et de fraternité. Tu ne sauras jamais tout le bien que tu m'as fait, sans même me connaître et sans que je ne te connaisse vraiment. Comme d'ailleurs je suis sûre que tu, que vous, en avez fait à beaucoup de monde autour de vous. Merci d'exister, Kat. Je t'embrasse chaleureusement et je te serre sur mon cœur avec ta petite Selia. »

Répondre

Lorette - 12 décembre 2019 - 11:11

« Bon ben dommage les Laudes ont été réorganisées...
Dans le désordre c'était bien aussi, ça sortait des sentiers battus et rebattus.
Mais visiblement certains n'ont pas apprécié ce coup de la Providence.
Pourtant c'était un beau coup papa, merci beaucoup. Même si je n'ai eu guère le temps d'en profiter...
»

Répondre

Isabelle - 11 décembre 2019 - 19:04

« Je viens de réentendre les Laudes (j'adore les Laudes). Et bien vous savez quoi, chère Isabelle ? C'est encore plus beau dans l'ordre que dans le désordre (si si).
Très cordialement à vous. »

Gilou - 11 décembre 2019 - 19:35

« N'empêche que dans une retraite dont le thème est tous et toutes prophètes, je trouve que ça serait un bel envoi que de finir sur "seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche publiera ta louange."
Mais bon, c'est sans doute trop avant-gardiste. »

Isabelle - 11 décembre 2019 - 20:17

« A l'attention de KAT,

Kat, je suis désolée d'apprendre le départ de ton mari. Je suis de tout cœur avec toi. Ainsi Valère est "retourné à la maison" selon la belle expression de Mère Teresa. Il est parti conscient qu'il était habité de la force de son Seigneur. C'est beau, Kat. Puisse ce souvenir t'accompagner dans l'épreuve.
Accepte que je t'embrasse chaleureusement. »

Répondre

Esperanza - 11 décembre 2019 - 20:00

« Oui Esperanza Valère est parti sur la pointe des pieds après m'avoir dit, quand il voyait ma peur de vivre sans lui, "va avec la force qui t'habite, je serai avec toi", merci pour ton gentil mot et pensées, kat »

Kat - 11 décembre 2019 - 23:08

« Depuis le début de cette belle Retraite, nous recevons les Laudes dans un sacré désordre (j'en perds mon latin). Est-il possible chers Frères, de remédier au problème ?
Avec nos remerciements et nos plus vifs encouragements.
Petit rajout pour complimenter la chorale avec le 2e chant. »

Répondre

Gilou - 11 décembre 2019 - 18:10

« Bonjour Gilou,
Nous rencontrons quelques problèmes techniques avec les Offices des Laudes depuis le dabut de la retraite. Veuillez nous en excuser.
La gestion des mp3 est de plus en plus contraignante selon les navigateurs. Tout est réglé maintenant.
Bien à vous,
Arnaud »

Retraite dans la ville - 11 décembre 2019 - 20:07

« Lève-toi prophète pour les peuples. Eveille l'aurore. Sois le sel de la terre, lumière pour ton frère, témoin du Dieu vivant, nourri de crème et de miel, sachant rejeter le mal et choisir le bien.
Oui mais voilà la notion de bien et de mal est très subjective et propre à chacun, même si c'est suivre une idéologie commune à un groupe, un dogme commun, une éducation qui se veut responsable et respectueuse, humble et douce, même si c'est en voulant le bien de tous...
Bonne nouvelle partagée, vivante, mais combien de fois clivante et mortifère?!...
»

Répondre

IG - 11 décembre 2019 - 12:55

« Bonsoir, non, la notion de bien et de mal n'est pas subjective et propre a chacun. Les coutumes, oui. C'est pourquoi des traditions barbares ont pu subsister longtemps, par exemple, celle des pieds bandés des femmes en Chine.
Mais la parole de dieu est dans notre coeur, c'est la spécificité humaine , exprimee par la conscience et le libre arbitre. On peut les nier, les étouffer, mais les potentialités sont toujours la, jusqu'à la fin de notre vie. »

antoinette - 11 décembre 2019 - 22:31

« Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.
Anticiper pour sauver , il me semble que Jésus ne fait que cela , ainsi un prophète qu'il ;elle ,soit en route , ne sait pas pourquoi , ni le comment , mais
agit par amour de Dieu , comme Dieu à poser ses yeux sur David , ensuite par
le Christ , le baptême , nous devenons chercheurs d'unité , mais en partageant
en donnant , ainsi les projets peuvent -être par d'autres concrétiser .
Ce qui compte c'est d'oser poser sa pt pierre à l'édifice ...
Comme ce passage avec Pierre , qui retourne dans la barque pour jeter les
filets , et ils sont pleins de poissons .
Le regard ému de Pierre , celui de Jésus qui déjà savait et qui pourtant dans cette liaison sacrée aller bâtir l'église , Vous imaginez ? avoir le Seigneur en face , alors je pense qu'il nous faut sans cesse voir les autres comme le Seigneur , pour créer des liens universel qui sont liens qui édifie l'église de
nos coeurs .Prophètes de bonheurs , joie du Seigneur ..témoins de La Présence de Dieu au "milieu de nous".
Merci sr Marie -Claire ; prions pour tous les prophètes , ils sont Pain de vie. »

Répondre

fred - 11 décembre 2019 - 12:20

« Un grand merci Soeur Claire-Marie, pour vos méditations limpides et justes.
C'est un plaisir de les retrouver le matin. »

Répondre

vl - 11 décembre 2019 - 9:26

« Merci pour vos message Sr Claire-Marie,
Le matin, avec votre force de conviction, c'est une joie de commencer ma journée par vous écouter. On sent que vous respirez ce que vous dites, et ça fait du bien.
Suite d'Avent béni. Isabelle »

Répondre

Isabelle - 11 décembre 2019 - 9:36

« Dommage de ne pas avoir la lecture au moins une lecture biblique du jour...
Cordialement ! »

Répondre

Francine Piguet - 11 décembre 2019 - 8:34

« Chère Francine,
Mais si, vous avez une lecture biblique quotidienne sur aventdanslaville ! elle se trouve dans l'office des laudes. Vous cliquez sur l'onglet en haut à gauche de votre écran…
Bonne marche vers la crèche, accompagné par la Parole de Dieu ! »

frère Philippe Verdin - 11 décembre 2019 - 10:02

« "Comme un seul homme", une expression qui revient souvent dans la Bible. En Jg 19, toute l'assemblée des enfants d'Israël "se réunit comme un seul homme" (Jg 20, 1) à l'appel d'un Lévite dont la concubine ne se releva pas de la nuit d'horreur que lui avaient infligée les hommes de Guibéa. Violée, jusqu'à en mourir, découpée ensuite en douze morceaux par son concubin, morceaux que celui-ci envoie aux tribus d'Israël (Jg 19). Au récit du Lévite : "tout le peuple se leva comme un seul homme" (Jg 20, 8) pour marcher contre Guibéa. "Ainsi tous les hommes d'Israël s'assemblèrent contre la ville, unis comme un seul homme" (Jg 20, 11).
S'il s'agit dans un premier temps de demander justice pour le meurtre de la femme, l'entreprise se transforme vite en bataille rangée, en plus de violence faite aux innocents, aux femmes, de la contrée. Ce n'est pas tout que de parler, d'agir, d'une seule voix, il faut encore que le message ne se dévoie pas en chemin.
Quand la ville de Jabès est assiégée dans le premier livre de Samuel, c'est encore "comme un seul homme" que le peuple se met en marche à l'appel de Saül pour aller la délivrer, dans un geste qui rappelle le Lévite de Jg 19, car : "Dès que Saül eut entendu ces choses [Jabès assiégée], il fut saisi par l'esprit de Dieu, et sa colère s'enflamma fortement. Il prit une paire de bœufs, et les coupa en morceaux, qu'il envoya par les messagers dans tout le territoire d'Israël, en disant : quiconque ne marchera pas à la suite de Saül et de Samuel, aura ses bœufs traités de la même manière. La terreur du Seigneur s'empara du peuple, qui se mit en marche comme un seul homme" (1 S 11, 6-7). Geste prophétique, accompli sous l'action de l'Esprit.
C'est bien la présence de l'Esprit qui, à la suite d'un homme, donne sa portée prophétique au corps de l'assemblée. Ainsi, en Jg 6, quand un ange est envoyé à Gédéon pour l'envoyer délivrer Isaraël du joug des madianites, ce dernier proteste : "Ah ! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père" (Jg 6,15). Ce à quoi Dieu lui répond : "Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme" (Jg 6, 16). »

Répondre

Audrey - 11 décembre 2019 - 8:24

« Audrey, c'est dans ce récit de "Madian..." que se trouve la phrase "va avec la force qui est en toi...",? cela m'intéresserait de le savoir car c'est ce que Valère m'a dit qqs jours avant de partir vers son Seigneur, merci je t'embrasse et pense à toi, kat »

Kat - 11 décembre 2019 - 15:34

« Bonjour à toutes les deux !
Oui, Kat, c'est bien dans Juges 6,14 que se trouvent ces versets
"Le Seigneur se tourna vers lui et dit :
"Va avec cette force que tu as et sauve Israël de Madiân. Oui, c'est moi qui t'envoie !".
Le Seigneur a choisi Gédéon dont le clan est le plus faible et il est le plus jeune.
Les voies du Seigneur sont impénétrables !
Je m'en vais prophétiser à mon petit niveau, merci sœur Claire- Marie. »

monette - 11 décembre 2019 - 16:05

« Audrey, je suis désolée, tu as déjà indiqué toutes les références, et moi, je plonge, nez dans la Bible !!!!!
Merci pour toutes tes méditations si profondes, que de mémoire !!
La mienne défaille un peu..... »

monette - 11 décembre 2019 - 16:54

« Un grand merci à toutes deux, c'est bon de vous revoir poster! Surtout ne sois pas désolée Monette! Oui, elle et bien en Jg 6, 14 cette phrase (elle peut être ailleurs aussi mais j'ai cherché et je n'ai pas trouvé). Un (des) verset(s) magnifique(s) car ils disent aussi d'où vient cette force : "mais je serai avec toi" (Jg 6, 16) dit Dieu à Gédéon. Sa force, notre force, c'est lui. Je vous embrasse toutes deux. »

Audrey - 11 décembre 2019 - 18:08

-0:00